Kdruum

Text

PROJECT : Competition pour la construction d’une résidence étudiante, coworking et galerie
1st prize
COLLABORATION: Bureau Vers plus de bien être / Elseline Bazin / Antoine Espinasseau
CLIENT : privé
SURFACE : 860 m²
BUDGET : 950.000,00€
SITE : Bruxelles | Belgique
LIVRAISON : En cours

Pendant du Bed & Breakfast Druum, la nouvelle maison étudiante K-DRUUM, s’implante sur la parcelle qui lui fait face. Ce projet est l’opportunité de réfléchir au rôle réciproque que peut apporter l’étudiant au quartier et le quartier à l’étudiant. Le programme rassemblant un espace polyvalent au RDC, 20 chambres et des espaces de coworking a l’ambition de tisser des liens entre vies professionnelle, culturelle et estudiantine et d’ouvrir cette diversité au public. Le projet se place entre la maison unifamiliale, qui reste modeste et intime et la porosité d’un immeuble plus public qui s’ouvre à la ville. De cette petite parcelle étroite en triangle, nous renforçons les axes qui la délimitent pour générer à la fois, au RDC, des espaces les plus harmonieux jouant de multiples orientations et, dans le reste du bâtiment, une juxtaposition de pièces dont les hauteurs, les proportions, les ouvertures interagissent pour apporter des atmosphères variées et dont les seuils assurent une gestion de l’intimité. La possibilité est donnée au public de parcourir le bâtiment jusqu'à son toit dans un rapport de contemplation avec la ville. Ainsi, le bâtiment et son organisation trouvent une intelligence sociale.
Au sein de la parcelle, s’élève la petite chapelle anecdotique de Notre-Dame du sommeil comme dernier témoin de ce quartier populaire dénommé le « Coin du Diable ». Les personnes souffrant d’insomnie venaient s’y recueillir : comble aujourd’hui pour une résidence étudiante. C’est cette étrangeté que nous désirons insuffler au projet par une œuvre artistique qui parcoure l’ensemble du bâtiment. La proposition de traiter en Liège l’ensemble des seuils afin de générer des interactions ambiguë entre les pièces est travaillée par l’Artiste Antoine Espinasseau.